Coagulation

 

Hémorragie et hémostase

Lors d'une blessure le sang peut s'échapper d'un vaisseau: c'est l'hémorragie.


L'hémostase (ou arrêt de l'hémorragie) est possible grâce à la faculté qu'a le sang de coaguler: il se fige et forme une croûte qui obstrue la brèche. A la température du corps la réaction de coagulation est due à l'intervention d'une enzyme, la thrombine. C'est elle qui permet la transformation du fibrinogène en fibres de fibrine qui forment un filet dans lequel se prennent les globules rouges. Ce paquet de globules forme un caillot (ou thrombus) et permet de colmater le trou. En fait l'hémostase se passe en plusieurs temps:

Un capillaire (vaisseau sanguin très fin) circule sous la peau.

1.

Il transporte:

Si je me blesse avec une aiguille ...

Le capillaire est endommagé.

La paroi du vaisseau est déchirée.

2.

Le sang s’écoule à l’extérieur par la brèche ouverte dans le capillaire.

3.

Le vaisseau touché se rétrécit:

c’est la vasoconstriction.


Les plaquettes sanguines se collent au tissu entourant le vaisseau (tissu conjonctif) et colmatent le trou.

4.

Retour au portail du corps humain

Suite du cours: le coeur

Retour au portail des sciences

Corps_humain.html
Sciences.html
Coeur.html

Détermination du groupe sanguin

Expérience

Groupe_sanguin.html
mailto:jeanduperrex@bluewin.ch?subject=Courrier%20du%20site

Médicaments anticoagulants

vitamine K1 (phylloquinone)

La production de fibrine n’est que la dernière réaction d’une cascade d’événements: la vitamine K et le calcium permettent la transformation de la prothrombine en thrombine. Et c’est la thrombine qui va déclencher la transformation du fibrinogène en fibrine. Voyons un tableau simplifié de la situation:

Formation de filaments de fibrine à partir de fibrinogène qui était dissout dans le plasma. Les globules restent prisonniers de ce filet: le sang coagule, forme un caillot (le thrombus) puis une croûte. La réparation des tissus suivra.

5.

L'acide acétylsalicylique ou aspirine ® (de 'Salix', le saule) est un médicament "miracle": antalgique (contre les douleurs), antipyrétique (contre la fièvre) et anti-inflammatoire (contre les inflammations). C'est aussi un antiagrégant plaquettaire: il empêche les plaquettes sanguines de se coller ensemble pour former un caillot (thrombus). Avantages et inconvénients?

L’usage des  anticoagulants peut prévenir la formation d’un caillot. Par exemple:

Un anticoagulant peut être utilisé pour soigner ou tuer. Les dérivés de la coumarine sont utilisés comme raticides. Les anticoagulants entraînent une mort retardée (quelques jours) par hémorragie. Tous les rats d’un groupe peuvent donc être empoisonnés sans éveiller leur méfiance. En cas d’intoxication par des anticoagulants, on peut administrer un antidote à base de vitamine K1.

L'héparine est un anticoagulant très utilisé. Il empêche la vitamine K d’amorcer la fabrication de fibrine.

la coumarine

L'acénocoumarol (médicament Sintrom ®) est un anticoagulant dérivé de la coumarine. Il empêche l’action de la vitamine K.

l'acénocoumarol

la vitamine K1 (ou phylloquinone)