Le Pétrole

 

Le pétrole est une roche sédimentaire liquide. Il est composé d'un mélange complexe d'hydrocarbures et d'autres composés d'origine biologique (surtout végétaux)  qui se sont sédimentés et  fossilisés dans des conditions très spéciales. Son nom (petr-oil) signifie huile de pierre. Il est connu depuis l'antiquité (employé comme mortier, produit d'étanchéité pour calfater les bateaux, lubrifiant et même médicament. Mais ce n'est que depuis 1860 qu'il est produit industriellement.


L'exploitation de cette énergie fossile est l’un des piliers de notre économie, car le pétrole fournit une grande partie de notre énergie (sous forme de carburants liquides) ainsi que beaucoup de substances de base de l'industrie chimique.

Formation du pétrole

  1. 1.Sédimentation


Dans un bassin de sédimentation, divers dépôts peuvent se former au cours du temps: des calcaires, des sables, des argiles et bien d'autres choses y compris de la matière organique (cadavres d'animaux et de végétaux). Ces dépôts reflètent les conditions qui régnaient à cette époque. Pour "faire" du pétrole, il faut que de la matière organique se dépose dans une lagune ou le delta d'un fleuve. Si l'eau contient trop d'oxygène, cette matière sera complètement digérée, recyclée et disparaîtra complètement. Au contraire, si l'eau est pauvre en oxygène, la matière organique sera transformée par des bactéries anaérobies (vivant sans air) en une boue vaseuse et puante noire: le futur pétrole.

2. Migration


Lors de mouvements tectoniques (plissements et fractures des roches lors de la formation de chaînes de montagnes par exemple), le pétrole en formation migre sous l'effet de la pression. Sa faible densité le destine à remonter vers la surface où il est souvent oxydé... et donc perdu: ne reste alors que des traces de bitume dans la roche qui a été traversée. Au contraire, si le pétrole reste dans une roche poreuse (genre sable consolidé) à l'abri de l'oxygène, il pourra continuer sa maturation.

3. Le piège!


Une grande partie du pétrole est remonté à la surface et s'est ainsi oxydé et volatilisé. Dans un gisement de pétrole, le scénario a été un peu différent: la remontée du pétrole vers la surface à été bloquée par une couche imperméable (genre argile). Il suffit d'une faille ou d'un anticlinal (structure géologique bombée) pour faire un bon gisement.

Les géologues qui connaissent bien ces mécanismes savent dans quels types de terrains ils ont des chances de trouver des gisements de pétrole. Certains sont facilement accessibles, d'autres moins (forages profonds, zones accidentées, forages sous-marins).

calcaire

sable (poreux)

pétrole

En résumé, il faut trois conditions pour obtenir du pétrole:


1. Accumulation de matière organique surtout végétale.

2. Transformation en hydrocarbures à l'abri de l'oxygène.

3. Piège géologique.

anticlinal

faille

slurp !

Distillation du pétrole

eau

pétrole

eau salée

méthane

éthane

propane

butane

naphta

kérosène

gazole / mazout

gazole lourd

fuel léger

fuel lourd

coke

dessaleur

four

four

naphta

C5 C6

ESSENCE

Schéma de distillation du pétrole (en préparation)

Raffinerie de pétrole de Cressier (canton de Neuchâtel)

Tours de la raffinerie de Cressier.

Le pétrole est le produit d'une longue histoire géologique qui se déroule sur des dizaines et même des centaines de millions d'années. Essayons de simplifier.

argile (imperméable)

pression

pétrole

Fin de la page

Retour au portail de physique

Retour au portail des sciences

Sciences.html

Retour au portail de géologie

Physique.html

Retour au portail de chimie

Chimie.html
Geologie.html
mailto:jeanduperrex@bluewin.ch?subject=Courrier%20du%20site

Visiter les roches sédimentaires

Roche_sedimentaire.html

Le cycle du carbone

Le pétrole en Suisse

Extraction du pétrole

Raffinerie Tamoil de Collombey en 2014. Elle a fermé en 2015

Echantillon de pétrole provenant du forage d’Essertines (canton de Vaud) daté 8 avril 1963

Extraction de pétrole à Los Angeles, Toluca Street, vers 1900.