Le piano

 

Le piano est un instrument à cordes (cordophone) de la famille des instruments à cordes frappées. chacune des 88 touches du clavier actionne un marteau qui frappe la corde. Le mot 'piano' est une abréviation de 'piano-forte', le nom qu'il avait au 18e siècle, à cause des possibilités de nuances étendues qu'il offrait: on pouvait aussi bien jouer piano (doucement) que forte (fort).

Tessiture de l’instrument

Accordage de l’instrument

Principe de fonctionnement

La hauteur de la note dépend de la fréquence de vibration de la corde (du nombre de vibrations par seconde). Cette fréquence dépend de la longueur de la corde, de sa tension, de la matière qui la compose, de sa densité, de la température,...


L’accordeur va travailler sur le paramètre le plus facile à modifier: la tension de la corde. Avec une clé, il tend ou détend les cordes en tournant les chevilles qui servent de fixation aux cordes.

Retour à l’entrée du musée des instruments

Visiter les percussions

Visiter les vents

Visiter les cordes

Tour du Monde dans un fauteuil

MUSEE.html
Tour_du_monde_dans_un_fauteuil.html
Corde.html
Percu.html
Vent.html

Anatomie de l’instrument

Classification

Les instruments de la même famille

Retour au cours de musique

Musique.html

Histoire

L'invention du piano remonte à 300 ans lorsque Bartolomeo Cristofori réalise pour la famille Médicis à Florence un nouvel instrument en 1698 en s’inspirant d’un instrument existant: le clavicorde.


Mais l’histoire est beaucoup plus longue et compliquée. Essayons de remonter l’arbre généalogique du piano (sans parler de l’arc, premier instrument à corde).

Bartolomeo Cristofori (1655-1731)

Le clavicorde

Il apparait dès le 15e siècle. C’est un tympanon auquel on a rajouté un mécanisme: on ne frappe plus directement les cordes avec les mailloches mais on passe par l’intermédiaire d’un clavier.

Le tympanon

C’est l’ancêtre du piano au Moyen-Age: un instrument de la famille des cithares. Les cordes sont tendues sur la table d'harmonie, une caisse de résonance trapézoïdale (en forme de trapèze). Le son est produit en frappant les cordes à l'aide de mailloches. Le cymbalum actuel dérive directement de cet instrument.

Le tympanon, à cordes frappées:

l’ancêtre du piano

Le luth, à cordes pincées

Détail d’une peinture, Bruges (vers 1490)

‘A Song Without Words’

George Hamilton Barrable, 1880

La tessiture du piano a augmenté au cours du temps: de 5 octaves à l'époque de Mozart à plus de 7 octaves actuellement.Piano_files/son%20piano%20harpege.mp3

Matériaux

Les touches: elles sont taillées dans un bois léger: épicéa, tilleul,... Les touches blanches étaient plaquées en ivoire et les touches noires en bois d'ébène. Des matières synthétiques les imitent aujourd'hui.


Les cordes: elles sont en acier. Les cordes graves sont gainées d'un fil de cuivre. on dit qu'elles sont filées.


La table de résonance: elle est souvent en bois d'épicea, comme pour les violons.


Le cadre: il est en fonte, un métal qui se déforme peu. C'est un alliage de fer et de carbone.


Le meuble: il est en bois recouvert de laque.













mailto:jeanduperrex@bluewin.ch?subject=Courrier%20du%20site
Piano_files/son%20piano%20intro.mp3