Le rythme cardiaque

 

Mesure du rythme cardiaque

Le rythme cardiaque (ou fréquence cardiaque) est le nombre de battements du coeur  par unité de temps (pulsations par minute). Il dépend de l'espèce animale considérée mais on constate aussi de grandes différences entre les individus. Le rythme cardiaque varie tout au long de la journée en fonction de nos activités: sommeil, repos méditatif, course folle ou stress. Il varie aussi sur de plus longues durées en fonction de l'âge et de notre état de santé.

Il existe plusieurs techniques pour mesurer le rythme cardiaque:


















La prise du pouls. Pour prendre le pouls, il faut presser au-dessus d'une artère avec les doigts. Les 2 artères les plus simples d'accès sont l'artère carotide (au cou) et l'artère radiale (sur le radius au poignet).


L'auscultation  permet d'écouter le cœur avec un stéthoscope.


L'électrocardiogramme (ECG) permet une surveillance automatisée de la fréquence cardiaque. Le muscle cardiaque se contracte suite à une dépolarisation des membranes cellulaires. Cette activité électrique du coeur peut être détectée par des électrodes posées sur la peau. L'enregistrement se fait en temps réel: on peut donc suivre l'évolution du rythme cardiaque sur un graphique ou l'écran d'un ordinateur.







L'oxymètre colorimètrique est un petit capteur qui se place au bout du doigt ou sur l'oreille. Il analyse la variation de couleur du sang en fonction de son oxygénation. L'hémoglobine saturée en dioxygène a une belle couleur rouge, tandis que le sang peu oxygéné vire au noir. Cette variation, cyclique, est synchronisée avec le rythme cardiaque.

Le rythme cardiaque au repos

Les valeurs de la fréquence cardiaque au repos varient selon l'âge:

Bébé :

Enfant :

adolescent :

adulte :

personne âgée :

120 pulsations / mn

100 pulsations / mn

80 pulsations / mn

70 pulsations / mn

65 pulsations / mn

Ce sont des valeurs moyennes. Un adulte en bonne santé, au repos, a un pouls compris entre 50 (sportif) et 80 pulsations par minute.


Pendant un effort, la fréquence cardiaque augmente automatiquement. Théoriquement le pouls maximal est de 220 moins l'âge (exemple : 180 à 40 ans).

Anomalies du rythme cardiaque

La tachycardie : le pouls est trop rapide (>100 pulsations par minute chez un adulte au repos).


La bradycardie : le pouls est trop lent (< 50 pulsations par minute chez un non sportif au repos).


Les troubles du rythme. Les battements du coeur sont irréguliers. L'électrocardiogramme ECG est indispensable pour l'analyse précise de ces troubles.







Plusieurs conditions peuvent faire accélérer ou ralentir le rythme cardiaque. Sa mesure est un outil diagnostique très important.

Régulation de la fréquence cardiaque

La fréquence cardiaque varie en fonction de différents paramètres: nerveux, chimique et physique.

Le système nerveux autonome est constitué de 2 système antagonistes:

Retour au portail du corps humain

Retour au cours: le système circulatoire

Retour au portail des sciences

Systeme_circulatoire.html
Corps_humain.html
Sciences.html

Suite du cours: la pression artérielle

Sang_pression.html

Le système nerveux orthosympathique (ou sympathique) prédomine en cas de stress: il augmente la fréquence cardiaque en relâchant dans la circulation des hormones comme l’adrénaline et la noradrénaline.


Le système nerveux parasympathique prédomine dans les phases de repos: il diminue la fréquence cardiaque.





Certaines substances baissent artificiellement la fréquence cardiaque: des médicaments comme les bêta-bloquants par exemple.


D'autres comme la nicotine, la caféine ou la cocaïne l'accélèrent.

mailto:jeanduperrex@bluewin.ch?subject=Courrier%20du%20site