Le trombone

 

Tessiture de l’instrument

Accordage de l’instrument

Anatomie de l’instrument

Les instruments de la même famille

Classification

Le trombone est un instrument de musique à vent (aérophone) et à embouchure : on le classe dans la famille des cuivres.

Le trombone est un tube métallique en laiton, un alliage de 2 métaux (cuivre et zinc). Il est de couleur dorée mais s’oxyde avec le temps. On peut le recouvrir d’une laque qui l’isole et le protège. Cylindrique au début, il finit par s’élargir comme un cône sur le dernier tronçon: on parle de perce cylindro-conique.

Le son est produit par la vibration des lèvres sur l’embouchure. Cette vibration se transmet à la colonne d'air de l'instrument. Plus les lèvres sont serrées et plus le son est aigu. On peut jouer des notes liées (jeu ‘legato’). On peut aussi attaquer les notes plus sèchement (jeu ‘staccato’) grâce à un coup de  langue (comme si on crache un pépin de raisin).

La tension des muscles des lèvres permet de sortir différentes notes (comme sur un clairon). Pour un trombone ténor avec la coulisse fermée (en 1re position), on obtiendra les différentes harmoniques de si bémol: sib, sib, fa, sib, ré, fa, la, sib... Le nombre d’harmoniques pouvant être joués dépend des capacités physiques du musicien, de la musculature de ses lèvres. La coulisse télescopique permet de jouer toutes les notes chromatiquement et même de réaliser le glissando (passage continu d’une note à l’autre).

La vitesse du son dépend de la température de l’air. De 330 mètres par seconde à 0°C, il passe à 350 m/s à 30°C. La hauteur d’un son (sa fréquence) dépend aussi de la température. Il faut donc pouvoir accorder l’instrument, c’est-à-dire adapter la longueur de la colonne d’air contenue dans le tuyau aux conditions atmosphériques changeantes. Le son baisse quand il fait froid. La coulisse d’accord permet de rallonger l’instrument pour garder la tonalité.

La famille des trombones

Il existe six modèles de trombones: soprano, alto, ténor (modèle le plus répandu), à pistons, basse et contrebasse.

Le trombone peut couvrir 3 octaves. Le trombone ténor par exemple:

Avantages et inconvénients

La coulisse permet de jouer toutes les notes et de réaliser des effets uniques de glissando. Elle est par contre encombrante et fragile. Il faut la déplacer avec justesse sinon on joue faux. Les mouvements de grande amplitude de la coulisse empêchent de jouer aussi vite qu’un instrument à pistons.

Retour à l’entrée du musée des instruments

Visiter les percussions

Visiter les vents

Visiter les cordes

Tour du Monde dans un fauteuil

MUSEE.html
Tour_du_monde_dans_un_fauteuil.html
Corde.html
Percu.html
Vent.html

Retour au cours de musique

Musique.html

Modulation du son

Matériaux

Émission du son

Trombone à coulisse

Golden Voice

Trombone à pistons

Couesnon, Paris

Trompette à coulisse

Weril, Sao Paulo, Brésil

Saxhorn alto

Pelisson, Paris

Instrument transpositeur en Mi b

Trompe, Tibet

3 parties télescopiques

Longueur 1,50 m

Trompette

Besson

Une grande partie du tuyau est cylindrique: ce n’est qu’à l’extrémité qu’il s’évase pour former le pavillon.

Bugle

Saxhorn soprano

Antoine Courtois

Sa perce conique lui donne un son plus doux que celui de la trompette

Cornet

Conn

Saxhorn baryton

Couesnon, Paris

Instrument transpositeur en Si b

Saxhorn alto

Schenkelaars, Paris

En forme de cor

Les pistons sont remplacés par des barillets

Instrument transpositeur en Mi b

Cor de chasse d’eau

Version BRICO

Cornet de poche
On gagne encore de la place.Trombone_files/son%20cornet%20poch.mp3

Vuvuzela,

3 parties emboîtées

Instrument en plastique

Longueur 62 cm

Bb

embouchure

Le trombone à pistons inventé en 1814 n’utilise pas de coulisse  (mais des pistons, comme la trompette).

L’origine du trombone se trouve probablement dans le buccin, un instrument sans coulisse joué par les romains dans l’Antiquité. Mais les premiers trombones datent du 15e siècle lorsqu’on eut l’idée d’ajouter deux tubes coulissants l’un dans l’autre à une trompette (‘tromba’ en italien). L'instrument s'appelait en français la sacqueboute (des verbes ‘sacquer’ et ‘bouter’ qui signifiaient tirer et pousser). C’est depuis le 17e siècle qu’on l’appelle du nom italien de trombone.

Histoire

Les embouchures  peuvent avoir des formes très différentes. Une embouchure large favorise l’émission des sons graves (à gauche embouchure de trombone à pistons). Une embouchure en forme de cuvette peu profonde donne un son clair (à droite embouchure de trompette).

cuivre

zinc

laiton

+

=

Trombone_files/Saxophones%20Duperrex.pdf

embouchure de trompette

embouchure de trombone

Clairon

Tordu, le tuyau est plus solide et prend moins de place

Clairon droit

Ce modèle se démonte en 2 parties (renflement central)

mailto:jeanduperrex@bluewin.ch?subject=Courrier%20du%20site
Trombone_files/Trombone%20Duperrex.pdf
Trombone_files/son%20trombone%20glissando.mp3