la trompette

 

Retour à l’entrée du musée des instruments

Visiter les percussions

Visiter les vents

Visiter les cordes

Tour du Monde dans un fauteuil

MUSEE.html
Tour_du_monde_dans_un_fauteuil.html
Corde.html
Percu.html
Vent.html

Retour au cours de musique

Musique.html

La trompette est un instrument de musique à vent de la famille des cuivres.

Les premières trompettes ont sans doute été de simples tuyaux cylindriques en matière végétale (bambou, bois,...). Le didgeridoo australien est semblable à ces première trompettes. Les trompettes métalliques ont été inventées en Égypte dans l’Antiquité. On l’appelait ‘salpinx’ en Grèce et ‘buccin’ à Rome. Le son perçant de la trompette en a fait très tôt un instrument militaire: pour faire peur, pour donner du courage, pour marcher au pas et pour communiquer: sonner l’attaque, la retraite, l’appel à la soupe,... La trompette à pistons date du 19e siècle.

Il existe plusieurs types de trompettes: on peut retenir 3 familles différentes:

la  trompette de cavalerie

la  trompette à coulisse

la  trompette à pistons

Le métal jaune généralement utilisé pour faire le corps de l’instrument est un laiton (alliage de cuivre et de zinc). Les métaux ont différentes propriété remarquables.


L’embouchure et les pistons sont en acier (alliage de fer et de carbone).

Le son est produit en faisant vibrer les lèvres sur une embouchure en forme de cuvette. La vibration des lèvres est transmise à une colonne d’air. Plus on sert les lèvres et plus le son est aigu.


Les embouchures  peuvent avoir des formes très différentes. Une embouchure large favorise l’émission des sons graves (à gauche embouchure de trombone à pistons). Une embouchure en forme de cuvette peu profonde donne un son clair (à droite embouchure de trompette).

On change les notes en serrant plus ou moins les lèvres (trompette de cavalerie) mais on ne peut pas jouer toutes les notes. Alors on a inventé la trompette à coulisse et la trompette à pistons. qui permettent de varier la longueur de l’instrument. Chacun des 3 pistons permet de dévier le chemin de la colonne d’air dans un tuyau annexe plus ou moins long.

La tessiture de la trompette dépend du niveau de jeu du musicien et de la musculature de ses lèvres. Elle est d’environ 2 octaves et demi.

Tessiture de l’instrument

Accordage de l’instrument

Anatomie de l’instrument

Les instruments de la même famille

Classification

Modulation du son

Matériaux

Émission du son

Histoire




Si on appuie sur le piston, l’air est dévié dans la coulisse 1 : le tuyau est rallongé et la note s’abaisse d’un ton.

Si on joue sans les pistons, le tuyau est le plus court  possible: on obtient une certaine note.

Si on appuie sur le piston 2, l’air est dévié dans la coulisse 2 : le tuyau est rallongé et la note s’abaisse d’un demi-ton.

Le bouton permet d’abaisser le piston

Le chapeau (ici dévissé) empêche le piston de sortir du cylindre

Le ressort permet au piston de reprendre sa place initiale

Le guide empêche le piston de dévier de sa trajectoire: les coquilles restent ainsi bien en face des portions de tubes à relier.

Les coquilles sont des tunnels percés dans le cylindre. Ils mettent en relation 2 sections de tuyaux. La coquille du bas fait passer l’air directement vers le pavillon. La coquille du haut dévie l’air vers une coulisse (rallonge) lorsque le piston est abaissé.

cuivre

zinc

laiton

+

=

‘ Le trompette’ , Gerard Dou, 17e siècle

Trompette_files/Saxophones%20Duperrex.pdf

‘ Attention, chute de rocher! ’ carrières de marbre de Carrare, 20e siècle

Trompette à coulisse

Weril, Sao Paulo, Brésil

Saxhorn alto

Pelisson, Paris

Instrument transpositeur en Mi b

Trompe, Tibet

3 parties télescopiques

Longueur 1,50 m

Trompette

Besson

Une grande partie du tuyau est cylindrique: ce n’est qu’à l’extrémité qu’il s’évase pour former le pavillon.

Cornet

Conn

Saxhorn baryton

Couesnon, Paris

Instrument transpositeur en Si b

Saxhorn alto

Schenkelaars, Paris

En forme de cor

Les pistons sont remplacés par des barillets

Instrument transpositeur en Mi b

Cor de chasse d’eau

Version BRICO

Cornet de poche
On gagne encore de la place.Trompette_files/son%20cornet%20poch.mp3

Vuvuzela,

3 parties emboîtées

Instrument en plastique

Longueur 62 cm

Bb

embouchure

embouchure de trompette

embouchure de trombone

La vitesse du son dépend de la température de l’air. De 330 mètres par seconde à 0°C, il passe à 350 m/s à 30°C. La hauteur d’un son (sa fréquence) dépend aussi de la température. Il faut donc pouvoir accorder l’instrument, c’est-à-dire adapter la longueur de la colonne d’air contenue dans le tuyau aux conditions atmosphériques changeantes. Le son baisse quand il fait froid. La coulisse d’accord permet de rallonger l’instrument pour garder la tonalité.

Clairon

Tordu, le tuyau est plus solide et prend moins de place

Clairon droit

Ce modèle se démonte en 2 parties (renflement central)

Bugle

Saxhorn soprano

Antoine Courtois

Sa perce conique lui donne un son plus doux que celui de la trompette

mailto:jeanduperrex@bluewin.ch?subject=Courrier%20du%20site
Trompette_files/Trompette%20Duperrex.pdf
Trompette_files/son%20trompette.mp3
Trompette_files/son%20trompette%20gamme%20Bb.mp3
Trompette_files/son%20trompette%20gamme%20Bb_1.mp3
Trompette_files/son%20trompette%20coulisse.mp3