L’oeil et la vision

 

Retour au portail du corps humain

Retour au système nerveux

Corps_humain.html

Retour au portail des sciences

Sciences.html

Dissection de l’oeil

la pupille

(“trou” dans l’iris)

l’iris

la sclérotique

(“blanc de l’oeil”)

les cils

la paupière supérieure

la paupière inférieure

le caroncule lacrymal

Anatomie interne de l’oeil

le nerf optique

vaisseaux sanguins

les muscles ciliaires

les muscles oculomoteurs

le cristallin

l’iris

la cornée

la sclérotique

la rétine

le cristallin

(déplacé)

les muscles oculomoteurs

l’iris

la cornée

la sclérotique

la rétine

la sclérotique

les muscles ciliaires

Le système visuel

croisement des nerfs optiques

(chiasma optique)

cortex visuel

le thalamus

(relais des voies visuelles)

la rétine

(champ visuel gauche)

la rétine

(champ visuel droit)

Anatomie externe de l’oeil

Réaction de la pupille à la lumière

L’oeil et l’appareil de photo

Pathologie de l’oeil

Fiche à compléter

Les illusions d’optique

La tache aveugle

vision stéréoscopique

Systeme_nerveux.html

Fin de la page

mailto:jeanduperrex@bluewin.ch?subject=Courrier%20du%20site

longues ondes

ondes courtes


basse fréquence

énergie faible

haute fréquence

énergie élevée


L’oeil est capable de capter la partie du spectre électromagnétique qu’on appelle lumière. La détection de cette lumière se fait dans la rétine qui tapisse le fond de l’oeil. Des cellules spécialisées (les cônes et les bâtonnets) traduisent le signal lumineux qui vient de notre environnement en signal nerveux qui est envoyé au cerveau, spécialement dans le cortex visuel.

la pupille

l’iris

La pupille est un “trou” dans l’iris qui laisse passer plus ou moins de lumière. C’est l’équivalent du diaphragme de l’appareil de photo. L’iris est formé de 2 muscles antagonistes:

le muscle sphincter pupillaire qui réduit la pupille en se contractant.

le muscle dilatateur de la pupille qui “dilate” la pupille en se contractant.

pupille contractée (myosis)

pupille dilatée (mydriase)

mydriase provoquée par l’atropine

au fond de l’oeil: la rétine

Appareil de photo Zeiss Ikon Nettar

avec objectif Schneider-Kreuznach

L’ouverture du diaphragme permet de laisser entrer plus de lumière: c’est l’équivalent de l’iris de l’oeil

Téléobjectif d’un appareil de photo en coupe

lentilles convergentes

(convexes)

oeil emmétrope (normal)

l’image nette se forme sur la rétine

oeil myope

l’image nette se forme devant la rétine

oeil hypermétrope

l’image nette se forme derrière la rétine

correction: lentilles convexes

(convergentes)

correction: lentilles concaves

(divergentes)

camera obscura

(chambre noire)

capteurs de lumière (photorécepteurs)

mise au point

(zoom)

cristallin: lentille convergente

diaphragme

rayons lumineux

muscle ciliaire

iris

rayons lumineux

rétine

(photorécepteurs)

Dans un appareil de photo,

la mise au point de l’image se fait en déplaçant la lentille qui est rigide.

La modification du rayon de courbure du cristallin (lentille) permet de régler la convergence des rayons lumineux.

Dans l’oeil,

la mise au point de l’image se fait en déformant la lentille qui est souple.

lentille convergente

L’étrange regard que David Bowie portait sur le monde lui venait d’une mydriase permanente provoquée par un coup porté sur les muscles de l’iris de l’oeil gauche.

Mobilité de l’oeil

muscles oculomoteurs