Les arbres

 

C'est un être vivant et comme tous les êtres vivants: il naît, grandit, se reproduit, vieillit et meurt. Certains arbres peuvent vivre plus de 1000 ans. Chez certaines espèces les sexes (qui s'appellent des fleurs) sont séparés sur des arbres différents. Dans d'autres espèces, les arbres sont à la fois mâle et femelle.


C'est un végétal et comme tous les végétaux il utilise l'énergie solaire pour vivre. Contrairement aux animaux qui doivent manger, c'est-à-dire tuer d'autres êtres vivant pour leur voler leur énergie (énergie chimique).


Il a un tronc fait d'une matière résistante: le bois. Il permet aux arbres de grandir au-dessus des herbes pour profiter du soleil. Les plus grands dépassent 100 mètres. En dessous de 8 mètres on parle d'arbuste.

Qu’est-ce qu’un arbre?

1.







2.





3.

On peut  reconnaître un arbre grâce à ses différentes caractéristiques :


• La forme générale de l'arbre et sa grandeur.

Comment reconnaître un arbre?

Fin de la page

Retour au portail des sciences

Sciences.html

• La couleur du feuillage.

• Il y a aussi les les goûts, les odeurs ...

• En hiver il y a souvent ni feuilles, ni fruits : le tronc et son écorce peuvent nous aider.

• La forme des feuilles (mais aussi des fleurs et des fruits).

Suite du cours: la forme des feuilles

mailto:jeanduperrex@bluewin.ch?subject=Courrier%20du%20site
Feuille_morphologie.html

Les parties d’un arbre?

Les branches et le tronc sont en bois et permettent à l’arbre de s’élever très haut. Le bois contient des vaisseaux qui transportent l’eau qui monte vers les feuilles et la sève qui revient des feuilles.

Les racines puisent l’eau et les sels minéraux dans le sol

Les feuilles transforment l’eau et le gaz carbonique (CO2) en nourriture grâce à l’énergie du soleil.

Les fleurs sont les sexes de la plante.

Les bourgeons contiennent les feuilles et les rameaux de l’année prochaine.

Suite du cours: les arbres de Béthusy

Arbres_Bethusy.html

La circulation de la sève

La sève brute :

l’eau monte dans les vaisseaux de xylème des racines jusqu’aux feuilles.

La sève élaborée :

les nutriments fabriqués dans les feuilles sont amenés par les  vaisseaux de phloème dans toutes les cellules.

L'arbre n'a pas de sang mais de la sève qui circule dans des vaisseaux. Il y a 2 types de sève:


La sève brute est constituée d'eau et de sels minéraux qui monte des racines jusque dans les feuilles. C'est là que la photosynthèse a lieu. De la matière organique riche en énergie est fabriquée grâce à l'énergie solaire. On appelle «xylème» les tuyaux qui transportent la sève brute.


La sève élaborée est constituée d'eau et des matières nutritives produites dans les feuilles par la photosynthèse. Elle va servir à construire des bourgeons, des fleurs, des fruits, des réserves de nourriture (amidon),... On appelle «phloème» les tuyaux qui transportent la sève élaborée.

Retour au portail de biologie

Biologie.html

Du bourgeon à la feuille

3 photos d’un marronnier prises en avril 2011

le 6 avril les bourgeons sont fermés

le 7 avril les bourgeons s’ouvrent

le 7 avril les feuilles sont prêtes à capter l’énergie du soleil

Naissance d’un arbre

germination d’une graine d’érable

Toutes les cellules vivantes ont besoin d'énergie chimique (sous forme de nourriture) pour exister.


Dans un être humain c'est le sang qui approvisionne les cellules. Le sang circule dans des vaisseaux sanguins grâce à une pompe musclée : le coeur. On appelle «artère» un vaisseau qui quitte le coeur en direction des cellules et «veine» un vaisseau qui revient des cellules vers le coeur.

Coupe d’un arbre

Lorsqu’on coupe un arbre, on remarque plusieurs zones.


A l’extérieur, il y a une couche qui protège l’arbre des agressions extérieures: c’est l’écorce.


A l’intérieur, le bois laisse apparaître des lignes plus ou moins concentriques: les cernes.

cerne claire

= xylème du bois de printemps

cerne foncée

= xylème du bois d’été

Chaque année l’arbre grandit: ses branches et son tronc s’allongent. La croissance de l’arbre se fait aussi en largeur, en épaisseur. Les cernes correspondent à la croissance annuelle de l’arbre.

Le tronc s’épaissit chaque année grâce au cambium: une couche de cellules qui se divisent tout au long de la vie de l’arbre pour fabriquer du bois.


Vers l’intérieur, le cambium produit les vaisseaux de xylème qui transportent l’eau vers les feuilles. La succession des cernes annuelles permet de connaître l’âge de l’arbre.


Vers l’extérieur, le cambium produit les vaisseaux de phloème qui transportent la sève élaborée (eau chargée de substances nutritives) dans toute la plante.

Croissance de l’arbre

Au printemps, le cambium fabrique des grosses cellules de xylème qui constituent les larges tuyaux qui amènent l’eau dans les feuilles. Cette matière apparaît comme une cerne claire à l’oeil nu. En été, le cambium continue de fabriquer des vaisseaux de xylème, mais les cellules sont plus petites: les tuyaux fins et serrés apparaissent plus foncés à l’oeil nu. La croissance s’arrête pour reprendre au printemps suivant.

Les voleurs de sève

Les punaises et les pucerons sont des insectes spécialisés dans le vol de sève élaborée. Ils piquent les végétaux, et sucent le contenu des vaisseaux de phloème pour s’en nourrir.

Les scolytes sont des coléoptères (insectes) qui pondent leurs oeufs sous l’écorce des arbres. Les larves se nourrissent à l’abri de l’écorce et creusent des galeries qui détruisent les vaisseaux de phloème.

L’hevea (Hevea brasiliensis) est une plante (famille des Euphorbiacées) originaire de l’Amazonie. Il produit un latex qui est conduit par des vaisseaux lactifères. Il récolté pour produire du caoutchouc. Il y a d’autre arbres qui produisent du latex comme le Castilla elastica (famille des Moracées), un arbre à caoutchouc déjà utilisé à l’époque précolombienne.

L’eau d’érable produit par l’érable à sucre (Acer saccharum) est récolté au printemps pour faire le sirop d’érable. C’est à ce moment-là que les réserves d’amidon stockées dans les racines pour l’hiver, sont transformées en sucres solubles (saccharose) pour remonter dans le tronc. Ces sucres qui servent de source d’énergie chimique à l’arbre qui doit fabriquer de nouvelles feuilles sont interceptés et finissent sur nos tartines.

pucerons

punaise