La clarinette

 

Tessiture de l’instrument

Principe de fonctionnement

Anatomie de l’instrument

Le son

Les instruments de la même famille

Retour à l’entrée du musée des instruments

Visiter les percussions

Visiter les vents

Visiter les cordes

Tour du Monde dans un fauteuil

MUSEE.html
Orchestre_de_chambre_de_Lausanne_%26_Jean_Duperrex.html
Corde.html
Percu.html
Vent.html

Retour au cours de musique

Musique.html

Accordage de l’instrument

Classification

Histoire

Matériaux

La clarinette est un instrument de musique à vent de la famille des bois. Le tuyau est cylindrique: on dit que la perce est cylindrique. Le son est produit par la vibration d’une anche simple. On trouve des clarinettes de toutes les tailles, dans des tonalités différentes. La plus courante est la clarinette soprano en si bémol (sib).

L’instrument a été inventé vers 1690 en Allemagne par Johann Denner qui s’est inspiré d’un instrument plus ancien (le chalumeau) qui ne possédait pas de clés. Après 2 siècles d’améliorations successives, elle a la forme qu’on lui connaît aujourd’hui.

le bec

la ligature

le tuyau est cylindrique

le pavillon

les clés

le barillet

le corps du haut

le corps du bas

Elle est généralement démontable en 5 parties:


le bec, le barillet, le corps du haut, le corps du bas, le pavillon.

Le bec sert à fixer l’anche au moyen d’une ligature.


Le barillet permet d’accorder l’instrument.


Le corps de l’instrument porte les trous et les clés. Certains trous sont bouchés directement avec les doigts. D’autres par des tampons actionnés par des clés.





L’anche a toujours été taillée dans le roseau. D’autres matériaux ont été testés: plastique, roseau recouvert de plastique, fibres de carbone, sans détrôner le matériau d’origine.

Le bec, en bois à l’origine, est souvent en ébonite, une substance artificielle noire et cassante obtenue par vulcanisation du caoutchouc (découverte par Charles Goodyear en 1839). On trouve aussi des becs en métal, en verre ou en matière plastique.

Le corps est généralement en bois (surtout en bois d’ébène, noir). La fabrication d’instruments en métal, robustes, destinés surtout aux orchestres militaires, était courante au 19e et 20e siècle. On trouve aujourd’hui des instruments en résine synthétique.

anches de saxophones

anche de clarinette soprano

anche de clarinette basse

bec de clarinette basse en ébonite

anche

ligature

liège

Le son est produit en faisant vibrer l’anche. La vibration de l’anche est transmise à la colonne d’air.

On change les notes en bouchant ou débouchant les trous, ce qui fait varier la longueur de la colonne d’air: plus la colonne d’air est longue, plus le son est grave.

La clarinette a une tessiture étendue: 3 octaves et demi (45 notes). La clarinette soprano en si bémol (sib) par exemple: