Les saxophones

 

Soprano


Yamaha

Ténor


Yanagisawa

Baryton


Yanagisawa

Alto


Selmer

Sonogramme de saxophone soprano


Pour VOIR le son

L’anche simple, libre à une extrémité, est fixée au bec au moyen d’une ligature vissée

Sax en bambou

Attention fragile: pour simuler une section conique, des segments cylindriques sont collés

Le saxophone est un instrument à vent. Le son est produit par la vibration d’une anche simple (généralement de roseau). Le tuyau a une forme conique (contrairement à la clarinette qui est cylindrique). Jouons un sol3 (environ 400 hertz) sur un sax soprano.

Fréquence

[ Hz ]

2400 Hz

2000 Hz

1600 Hz


1200 Hz


800 Hz



400 Hz

Sol 3 =  fréquence fondamentale

Le son fondamental (400 Hz) est le plus intense (en rouge). Le son est très riche en harmoniques: ce sont des vibrations dont la fréquence est un multiple de la fréquence fondamentale. Les autres fréquences s’appellent des partiels.

Les harmoniques deviennent de moins en moins intenses dans les aigus. Comparez avec la clarinette.

Tessiture de l’instrument

Principe de fonctionnement

Anatomie de l’instrument

Les instruments de la même famille

Le saxophone est un instrument à vent (aérophone) qu’on classe dans la famille des bois (et pourtant il est fait d’un métal: le laiton qui est un alliage de cuivre et de zinc). Nous verrons plus loin la raison de cette bizarrerie. Il est formé d’un tuyau conique (contrairement à la clarinette qui est cylindrique). Le son est produit par la vibration d’une anche simple (généralement de roseau).

Soprano


Dolnet

Pour faire un saxophone, il faut un tuyau conique


On fixe un bec avec une anche qui vibre.

Ce saxophone produit un seul son: le plus grave.


On perce le tuyau de trous pour obtenir plusieurs notes. Mais mes doigts sont trop petits et trop peu nombreux pour les boucher...


On rajoute un système compliqué de tringles, de ressorts, de clés, de calottes et de tampons.

Un saxophone coudé est formé de l’assemblage de 3 tuyaux coniques: le corps, la culasse et le pavillon.

le corps

le pavillon

la culasse

La famille des saxophones compte aujourd’hui 7 membres. Du plus petit au plus grand: le sopranino, le soprano, l’alto, le ténor, le baryton, le basse et le contrebasse.

Retour à l’entrée du musée des instruments

Visiter les percussions

Visiter les vents

Visiter les cordes

Tour du Monde dans un fauteuil

MUSEE.html
Tour_du_monde_dans_un_fauteuil.html
Corde.html
Percu.html
Vent.html

Retour au cours de musique

Musique.html

Accordage de l’instrument

Classification

Histoire

Matériaux

L’instrument a été inventé par Adolphe Sax qui lui a donné son nom.


Né à Dinant (Belgique) en 1814, ce bricoleur de génie commence très tôt à améliorer divers instruments existants: clarinette, flûte.


A partir de 1842, il vit à Paris où il dépose des brevets pour l’invention de plusieurs instruments: les saxhorns (1843), les saxtrombas (1845) et les saxophones (1846). A chaque fois il crée toute une famille d’instruments.

le bec

le liège

la ligature

les tringles

le tuyau est conique

le pavillon

les clés (clavier)

Le corps de l’instrument est en métal: le laiton qui est un alliage de cuivre et de zinc.

L’anche, partie vibrante de l’instrument, est taillée dans un roseau.

Les tampons qui assurent l’étanchéité de la fermeture des trous sont en cuir.

Le bec peut être en différentes matières: métal, ébonite, plastique,...

Les saxophones ont une tessiture d’environ 2 octaves et demi. Les bons instrumentistes peuvent augmenter cette tessiture à plus de 3 octaves grâce à des doigtés spéciaux qui permettent de jouer dans un registre suraigu.

La vibration de l’anche, provoquée par le souffle, est transmise à la colonne d’air. Lorsque tous les trous sont bouchés on obtient la note la plus basse possible. On débouche les trous de bas en haut et on obtient une gamme chromatique (tous les demi-tons)

anche

Pour accorder l’instrument, il faut pouvoir varier la longueur de l’instrument: on fait coulisser le bec sur un joint en liège à l’extrémité du bocal. On enfonce le bec lorsqu’il fait froid.

joint en liège

cuivre

zinc

laiton

+

=

bec en ébonite

anche de roseau

ligature en laiton

laiton recouvert de laque

comparaison des anches de roseau de 4 saxophones

anche de roseau

anche de roseau recouverte de plastique

fibres de carbone

roseau brut

anche taillée dans le roseau

bec en ébonite

coulisse

Émission du son

Saxophone_files/Saxophones%20Duperrex.pdf

bec en métal

mailto:jeanduperrex@bluewin.ch?subject=Courrier%20du%20site
Saxophone_files/Saxophones%20Duperrex_1.pdf

Brevet d’invention déposé pour les  saxophones en 1846

Antoine Joseph Sax

dit Adolphe Sax

Un saxophone alto modèle Adolphe Sax

C’était avant l’Euro: un hommage de la monnaie belge au génial inventeur.

Le brevet d’invention de Sax expire en 1866. Plusieurs facteurs d’instruments modifient des détails et proposent leur sonorité. Pour en citer quelques-uns:

Buescher, King, Conn et Martin (aux USA)


Selmer (qui rachète la société Adolphe Sax et Cie en 1928), Buffet Crampon et Couesnon (en France)


Keilwerth (Allemagne)


Yamaha et Yanagisawa (Japon)








L’histoire du saxophone est mouvementée. Créé après l’époque classique, il a été relativement peu utilisé par les romantiques malgré la bonne publicité d’Hector Berlioz. Il doit sa survie à son utilisation dans les musiques militaires et les fanfares avant que le jazz et les musiques populaires ne s’en empare.

Sax C melody

Buescher

Ce saxophone est un instrument non-transpositeur: il joue une partition en do. Il a eu beaucoup de succès entre 1910 et la grande crise de 1929, date de sa disparition.


On peut le considérer comme un petit ténor ou un grand alto

Clarinette basse

Selmer

Clarinette

la clarinette est aussi un instrument à anche simple. Le corps de l’instrument est par contre cylindrique.Saxophone_files/son%20clarinet.mp3

Clarinette métallique

Noblet

ligature

anche (extrémité libre)

extrémité fixe

ligature

Saxophone_files/son%20sax%20alto%20intro.mp3