Le système respiratoire

 

1.


2.


3.


4.


5.


6.


7.


8.


9.


10.


11.

Quel est son rôle?

Questions

Qu’est-ce que la respiration artificielle?


Comment la pratique-t-on? Dans quel cas?


Le gaz carbonique n'est-il pas dangereux pour le "receveur"?

L’air sec est un mélange de divers gaz: l’azote (ou diazote N2), l’oxygène (ou dioxygène O2) et le gaz carbonique (ou dioxyde de carbone CO2). Leur proportion varie dans l’air inspiré (celui qui entre dans les poumons) et l’air expiré (celui qui sort des poumons).

Physiologie: comment ça marche?

Les poumons sont protégés par la cage thoracique. Ils entourent le coeur. Ils sont formés chez l’embryon à partir d’une excroissance du pharynx. Les tuyaux qui véhiculent l'air sont ramifiés comme les branches d'un arbre.


La trachée artère se divise en bronches puis en une multitude de bronchioles disséminées dans chacun des 5 lobes des poumons: 3 lobes à droite et 2 à gauche.

air inspiré

(IN)


79 %

21 %

0,03 %

Il élimine le gaz carbonique CO2 contenu dans le sang.


Il fait passer le dioxygène O2 de l'air dans le sang. Cet oxygène est indispensable au fonctionnement de toutes les cellules du corps. C'est en effet lui qui permet d'oxyder les combustibles amenés par la nourriture et d'en tirer de l'énergie. On respire ainsi environ 10'000 litres d'air par jour.

Anatomie: comment c'est fait?


Gaz


Azote

Oxygène

gaz carbonique

air expiré

(OUT)


79 %

17 %

4 %

1.


2.

1.


2.


3.

Retour au portail du corps humain

Suite du cours: le tabagisme

Retour au portail des sciences

Sciences.html

1

2

2

La trachée artère


Les bronches souches


Une bronchiole


Une alvéole


Le ventricule droit


L’artère pulmonaire


Une artériole (capillaire)


Une veinule (capillaire)


Les veines pulmonaires


Le ventricule gauche


L’artère aorte

3

4

5

7

8

6

9

9

10

11

Les bronchioles se terminent en cul-de-sac dans les alvéoles: ce sont des petits sacs d'un diamètre de 0,25 mm où s'échangent les gaz. Leur paroi est très fine (0,001 mm).

Imageries médicales

Radiographie des poumons

Homme sain de 46 ans

La scintigraphie des poumons permet de mettre en évidence les régions qui sont ventilées (qui reçoivent du dioxygène) mais qui ne sont pas perfusées (qui ne reçoivent pas de sang) ... c’est le signe d’une probable embolie pulmonaire.

La muqueuse des fosses nasales tempère, humidifie et purifie l'air avant qu'il arrive dans les poumons.

Les échanges gazeux (O2 et CO2) s'effectuent à travers la paroi des alvéoles qui sont richement vascularisées (beaucoup de vaisseaux sanguins).

11111111111111.html
111111111111111.html

Radiographie des poumons

Homme de 79 ans

3.

Résumé du cours

Tabagisme.html

Ventilation et respiration

Corps_humain.html
mailto:jeanduperrex@bluewin.ch?subject=Courrier%20du%20site
Systeme_respiratoire_files/Syste%CC%80me%20respiratoire%20Duperrex.pdf

Le coin des artistes

“Crâne de squelette fumant une cigarette”

Vincent Van Gogh 1886

Musée Van Gogh, Amsterdam

Quels sont les effets de la fumée de cigarette?



Quels sont les effets de la pollution atmosphérique?

4.

Quel avantage y a-t-il d'avoir des milliers de petites alvéoles plutôt qu'une seule grosse alvéole?

5.



6.

une grosse alvéole serait moins efficace: pourquoi?

Poumon “fractal” constitué de milliers de petites alvéoles

ventricule gauche (coeur)

clavicule gauche

côtes

Bronches

crosse de l’aorte

Les rayons X (RX) sont des rayonnements de même nature que la lumière ou les ondes radio: ce sont des ondes électromagnétiques. Ils sont simplement plus énergétiques et ont plus de facilité à pénétrer la matière.

longues ondes

ondes courtes


basse fréquence

énergie faible

haute fréquence

énergie élevée


coupole diaphragmatique droite

poche d’air gastrique

trachée artère

En français, le terme respiration signifie 2 choses différentes:

La ventilation pulmonaire qui correspond au changement d'air dans les poumons. Les muscles respiratoires  (le diaphragme et les muscles intercostaux) permettent l'inspiration (entrée de l'air) et l'expiration (sortie de l'air) des poumons. En moyenne, un être humain effectue environ 20'000 cycles respiratoires par jour.

1.

La respiration cellulaire est une série de réactions chimiques qui permet à chaque cellule de produire de l'énergie à partir de combustible alimentaire comme le glucose (sucre de raisin) et d'un comburant: le dioxygène contenu dans l'air. On peut écrire cette réaction:

2.

Certaines cellules sont capables de se passer d'oxygène grâce à la fermentation. La production d'énergie est plus faible. On la trouve chez des levures, des bactéries et dans les cellules musculaires qui manquent d'oxygène (conditions anaérobies). On peut retenir 2 réactions de fermentation


• la fermentation alcoolique chez la levure (pain, vin, bière,...) 

• la fermentation lactique (dans les yaourts et les cellules musculaires)

glucose

dioxygène

dioxyde de carbone

eau

glucose

glucose

alcool ethanol

acide lactique

1.


2.


3.


4.


5.


6.


7.


8.


9.

La cavité nasale (nez)


La cavité buccale (bouche)


L’épiglotte


Le larynx et les cordes vocales


La trachée


Le poumon droit


Le diaphragme


La colonne vertébrale


Les côtes

Anatomie du coeur et des poumons :

Le cycle du carbone